Edito
La sensibilisation des enfants à l’architecture commence là où ils habitent.

Agenda

Lettre d'information

Édito

Partager l’architecture, avec les enfants

Atelier cabane sur mesure
arc en rêve
N°33 2018
La sensibilisation des enfants à l’architecture commence là où ils habitent.

Par Francine Fort,
Directrice générale et co-fondatrice d’arc en rêve centre d’architecture

L’architecture est affaire de tous, et en même temps, une affaire d’initiés. Aussi la sensibilisation culturelle à l’architecture concerne-t-elle toutes celles et ceux qui la font : les architectes, les élus, les maîtres d’ouvrage, privés et publics, les constructeurs, les habitants – adultes et enfants. Cependant l’architecture est le plus souvent absente des débats publics, alors que le monde de l’architecture débat – se bat – sans cesse pour la défendre. Il y a sans doute là quelque chose à réfléchir sur le partage de la culture architecturale.

L’architecture se pratique au quotidien, dans son logement, son lieu de travail, en faisant ses courses, en pratiquant les lieux culturels, … dans tous les mouvements, les espaces et les temps de nos vies.
Ainsi l’expérience de l’architecture est une expérience commune, à chacune et chacun. On s’accorde aisément sur la qualité de l’architecture, objet, sujet, prétexte à cultiver la citoyenneté. En revanche la création architecturale contemporaine est le plus souvent sujet de dispute, car il en va des idées reçues et des intérêts particuliers.

La sensibilisation des enfants à l’architecture commence là où ils habitent. Les conditions de cette première expérience sont certes inégales. C’est pourquoi la rencontre avec des œuvres, des auteurs, avec la pensée, en relation avec les récits de l’habiter, est essentielle à la construction d’une culture architecturale partagée.

En quoi ? comment ? découvrir les plaisirs d’architecture, avec les enfants.

Voir, dire  - autrement, ensemble -  les choses qui forment les espaces de vie, à travers l’expérience du jeu, et de l’approche sensible, sont autant d’expériences pour cultiver le goût, exercer le sens critique, et ouvrir le regard sur le monde complexe dans lequel nous vivons.

Plus de 200 professionnels engagés dans des projets de sensibilisation des enfants à l’architecture se sont retrouvés à Bordeaux, à arc en rêve  centre d’architecture, lors du colloque national partager l’architecture, avec les enfants, les 24 et 25 novembre derniers. Les témoignages croisés des représentants des CAUE, Maisons d’Architecture, villes des pays d’art et d’histoire, Ecoles Nationales Supérieures d’Architecture et aussi de nombreuses associations et collectifs renouvelant leurs pratiques sur les chemins de la médiation architecturale qui constituent une somme d’expériences de sensibilisation des enfants à l’architecture, ont révélé le fort potentiel et la fragilité des expériences menées sur les territoires.

Francine Fort